Dans ce dernier volet du triptyque, les créateurs d’Eve 2050 reprennent le contrôle du regard du public : l’œuvre se déploie sur une scène à l’italienne et est composée pour l’œil du spectateur, qui assiste à l’histoire d’Eve, le temps d’une représentation. Les dispositifs interactifs, cette fois centralisés autour d’un seul ordinateur, peuvent être synchronisés ou dissociés, et font partie intégrante de la composition chorégraphique signée par Isabelle Van Grimde.

Les panneaux holographiques de l’installation, dotés de technologies invisibles, forment la scénographie élégante et évolutive de la pièce Eve 2050. Les danseurs investissent cet espace mouvant et en modulent, par leurs mouvements, l’environnement visuel et sonore. Ils dansent avec leurs clones, changent de visage ou de corps, plongent soudainement au cœur de leurs viscères ou de leur ADN… L’espace scénique grouille d’univers enchevêtrés. Le temps s’enroule sur sa courbe, conjuguant au présent mémoires ancestrales et visions futuristes. La nature même de la réalité est mise en jeu dans cette œuvre onirique où s’esquissent nos rêves d’immortalité et de mutation génétique. La pièce scénique Eve 2050 dévoile toute la poésie de ces corporéités porteuses de mémoires ancestrales et de visions futuristes à travers un parcours narratif dans lequel Isabelle Van Grimde livre au public sa propre vision de l’histoire d’Eve.

Les images du spectacle filmées en temps réel sont instantanément triées par Isabelle Van Grimde pour être diffusées en direct sur la façade du théâtre ainsi qu’en streaming sur le web.

Première en 2019

 

Pour plus d’information, téléchargez notre livret de présentation : LIVRET-EVE2050-FR