Chorégraphies-concerts > Vortex I, II et III > À propos

Isabelle Van Grimde poursuit son exploration du lien entre danse et musique contemporaine en s’associant cette fois-ci au Nouvel Ensemble Moderne (NEM) et à sa directrice artistique et chef d’orchestre Lorraine Vaillancourt. Celle-ci a généreusement offert à Isabelle Van Grimde de puiser dans le vaste répertoire du NEM et cette dernière a arrêté son choix sur la pièce Vortex Temporum (1994-96) du compositeur français Gérard Grisey, œuvre majeure du répertoire contemporain. Une courte œuvre expérimentale sur bande, jouée et créée par Thom Gossage à partir de sons traités électroniquement par Andrew Watson, figurera aussi au programme.

Vortex est né :

· d’une rencontre entre Isabelle Van Grimde et la chef d’orchestre Lorraine Vaillancourt qui a rapidement débouché sur de passionnants échanges d’idées et sur l’élaboration de visions multiples des rapports entre musique et danse.

· d’un travail de recherche entrepris par Isabelle Van Grimde intitulé  » Le corps en question  » dans lequel elle interviewe des artistes et autres professionnels qui s’intéressent au corps. En ce sens, la création de Vortex est nourrie de ces rencontres et la pièce témoigne d’une inspiration nouvelle révélant plus que jamais le corps, sa fragilité, sa force, ses dimensions inconnues – lumineuses et obscures… Ce rapprochement au corps et à son humanité éloigne progressivement Isabelle Van Grimde d’une gestuelle architecturale pour l’amener à une approche à la fois plus viscérale et sensible du corps; à une étude de ses pulsions et tensions élémentaires.

· du questionnement des rôles de l’interprète et du chorégraphe dans la création. Inspirée par les principes de  » l’œuvre ouverte « , la chorégraphe établit un rapport différent à la structure chorégraphique et au travail avec les interprètes.

 

vortex_1

 

Crédits

Conception artistique et chorégraphique : Isabelle Van Grimde

Assistante de la chorégraphe : Erin Flynn Danse : Erin Flynn, Esther Gaudette, Ceinwen Gobert, Pierre-Marc Ouellette, George Stamos

Musique :

– Vortex Temporum de Gérard Grisey, interprétée par le Nouvel Ensemble Moderne

– NEM dirigé par Lorraine Vaillancourt / Simon Aldrich : clarinette, Brian Bacon : alto, Jacques Drouin : piano, Alain Giguère : violon, Guy Pelletie r: flûte, Catherine Perron: violoncelle.

– Prélude de la pièce Vortex 1 : Thom Gossage en collaboration avec Andrew Watson

Direction technique et éclairage : Éric Belley, à partir du concept développé par Philippe Dupeyroux pour Les chemins de traverse